Codingly

Si les types étaient des animaux, TypedReference serait un ornithorynque

Posted in Articles by Romain Verdier on janvier 15, 2009

Devinette : C’est un type valeur, mais on ne peut pas le caster en object. Il est impossible d’en déclarer des tableaux. On ne peut l’utiliser que pour typer les paramètres de méthodes et les variables locales. Il existe 4 mots clés non documentés en C# qui lui sont directement reliés, et autant d’opcodes en CIL. Il permet notamment le support des varargs, et exactement 8 personnes dans le monde se sont souciées plus de 5 min de son existence.

Je veux parler, bien évidemment, de TypedReference. Je vous propose de découvrir ce type à partir d’un exemple rigolo.
(more…)

Publicités
Tagged with: , , ,

Introduction à Mono.Cecil : Implémenter INotifyPropertyChanged

Posted in Articles by Romain Verdier on novembre 10, 2008

Vous allez probablement m’en vouloir à force, mais j’ai décidé de continuer mes expériences autour d’INotifyPropertyChanged. Cette fois-ci, en utilisant Mono.Cecil pour faire un peu d’IL rewriting. Où comment tisser un aspect sans utiliser de framework AOP. Comparée à celle basée sur PostSharp.Laos, cette solution a un inconvénient majeur : elle est plus roots.

En revanche, aucune autre méthode à ma connaissance ne permet d’obtenir un tissage aussi fin. Par fin, j’entends spécifique, propre, non pollué par le code que génèrent les outils d’AOP classiques pour supporter les mécanismes d’interception. Donc les performances seront à la clé puisqu’une fois l’assembly retravaillé avec Cecil, il ne sera plus possible de faire la différence entre son code IL et celui qui aurait été généré si nous avions implémenté INotifyPropertyChanged à la main. Le développement aura juste été un peu plus cher…

(more…)

Tagged with: , , , ,

CIL Programming, presque under the hood of .NET

Posted in Posts by Romain Verdier on juillet 10, 2008

J’ai terminé il y a quelques semaines la lecture d’un des seuls livres publiés au sujet du langage intermédiaire de la plateforme .NET. J’ai nommé CIL Programming, Under the hood of .NET de Jason Bock.

Je me suis appliqué, un parfait cover to cover, mais je le regrette un peu. Il ne doit pas être évident d’écrire un livre sur un sujet aussi chiant particulier, donc je ne peux raisonnablement pas être aussi acerbe que déçu. Car j’ai été assez déçu.
(more…)

Tagged with: , , ,

Continuer l’optimisation avec la Lightweight Code Generation (LCG)

Posted in Articles by Romain Verdier on mai 6, 2008

Cet article est un complément du précédent. Vous pouviez y lire dans la conclusion :

Nous nous sommes contentés d’évoquer la solution d’optimisation impliquant la génération de code IL. Dans le contexte de la problématique discutée, elle n’offrait aucun avantage par rapport à celle que nous avons exposée. Pire, elle imposait une étape inutile. Toutefois, certains besoins plus complexes dépassent le cadre des invocations dynamiques de méthodes et peuvent tout de même être adressés efficacement en recourant à la génération de bytecode.

S’il existe des scénarios dans lesquels le recourt à la LCG est inutile voire pénalisant, il n’y a parfois aucune autre alternative lorsqu’il s’agit de mettre en place une solution où les performances sont aussi importantes que la dynamicité.

Vous ne trouverez pas ici un tutorial sur l’utilisation de Reflection.Emit, mais plutôt un exemple d’utilisation de cette technique pour répondre de façon optimale à un besoin bien spécifique. Nous essaierons en parallèle de faire ressortir quelques guidelines relatives à l’usage de la LCG.
(more…)

Tagged with: , , , , ,

Optimisation des invocations dynamiques de méthodes en C#

Posted in Articles by Romain Verdier on mai 2, 2008

Je travaille actuellement en tant que consultant .NET sur un projet d’une certaine taille.

Travailler sur un projet d’une certaine taille ne signifie pas forcément que l’on travaille sur un projet intéressant, mais ça augmente sensiblement les chances de rencontrer de nouveaux problèmes. Il n’est pas question aujourd’hui de définir ce qu’est un projet d’une certaine taille, ni même de démontrer le postulat précédent ; il s’agit plutôt de parler d’une des dernières problématiques auxquelles j’ai dû faire face :

Comment éviter que les invocations dynamiques de méthodes via la réflexion rendent les performances d’une application ou d’un module catastrophiques ?

Réponse : En minimisant l’utilisation de la réflexion. C’est ce que je vais tenter de développer à travers un exemple directement inspiré du projet réel, quoiqu’adapté pour les besoins de l’article. Le langage utilisé sera C# 3.0, mais rien n’empêche d’utiliser C# 2.0.
(more…)

Tagged with: , , , ,